depuis le CNAEMO

Le site de l’ANEF Loire relaie les positions du CNAEMO (Carrefour National de l’Action Éducative en Milieu Ouvert) .

Vous pouvez ainsi, depuis cette page, consulter les articles suivants :

 

  • LA POLITIQUE DE PROTECTION DE L’ENFANCE (mis à jour)
    26/06/19 – Restitution de la concertation de la Protection de l’Enfance – Comme annoncé lors du lancement de la concertation le 27 mars dernier, Adrien Taquet organisait le 26 juin 2019 à Paris une séquence nationale de restitution des travaux des groupes avec l’ensemble des acteurs de la Protection de l’Enfance (dont le CNAEMO) en présence de ministres et de parlementaires, concernés par le sujet. Cela a été l’occasion pour chacun des six groupes de livrer le résultat des travaux menés et pour le Secrétaire d’Etat, de rappeler l’objectif de la démarche devant aboutir à un pacte national… (lire la suite)
    21/02/19 – Réponse du Chef de Cabinet du Président de la République – Suite aux différentes sollicitations et investigations ces derniers mois auprès du Président de la République en matière de politique de Protection de l’Enfance, le CNAEMO a reçu un courrier de réponse.
    Une nouvelle importante annoncée formellement ! L’objectif de l’action de Monsieur Adrien TAQUET ne serait pas de proposer une nouvelle loi au vu des nombreux outils législatifs déjà existants.
    Le CNAEMO avait d’ailleurs pu le rappeler à plusieurs reprises dans ses interventions publiques ces derniers temps au vu des annonces contradictoires avancées à ce sujet. A ce titre, le mouvement rappelait fortement qu’une énième loi ne changerait en rien les pratiques professionnelles d’autant que certaines dispositions légales sont déjà difficiles à mettre en oeuvre à ce jour mais que toutefois, un cap politique clarifié et cohérent devait être porté plus fortement afin de remobiliser l’ensemble des acteurs et permettre une co-élaboration pour la protection de l’enfance de demain !
    Une stratégie de Protection de l’Enfance sera présentée en 2019, année du 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.
    Par ailleurs, le CNAEMO continue d’agir fortement dans le débat public pour et avec vous. A ce titre, il sera auditionné le jeudi 7 mars 2019 par la commission de travail sénatoriale mise en place par le sénateur Xavier IACOVELLI afin d’émettre des propositions concrètes autour de notre champ d’intervention et permettre une Protection de l’enfance toujours plus juste.
    25/01/2019 – Communiqué de Presse –  Après plusieurs interpellations du CNAEMO et la lettre évoquée ci-dessous, Monsieur Adrien TAQUET est nommé secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l’Enfance.
    21/01/2018 – Lettre ouverte adressée au Président de la République – dans sa lettre ouverte en date du 21 janvier 2019, le Président du CNAEMO, Salvatore STELLA, s’offusque et demande au Président de la République, au Premier Ministre ainsi qu’à la Ministre de la Santé et des Solidarités un cap et un pilotage clarifié en Protection de l’Enfance par la mise en œuvre concrète d’un Haut-commissaire tel que le gouvernement actuel a pu l’envisager il y a plusieurs mois et qui ne voit toujours pas le jour.

 

  • LA LOI RELATIVE À L’INTERDICTION DES VIOLENCES ÉDUCATIVES ORDINAIRES (mis à jour)
    02/07/19 – le Sénat examinait en séance la proposition de loi relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires. Adoptée par l’Assemblée nationale en novembre dernier, cette loi a été votée à l’unanimité (lire la suite)

 

  • L’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES MAJEURS
    09/05/19 – pour information et pour faire suite à la tribune publiée dans le journal Libération du 6 mai dernier et intitulée “Aide sociale à l’enfance : garantissons l’obligation de protection des jeunes majeurs“, un groupe de parlementaires, de personnalités publiques et d’associations dont le CNAEMO, a appelé à soutenir la proposition de loi de Madame Brigitte BOURGUIGNON visant à étendre la prise en charge obligatoire des jeunes placés jusqu’à 21 ans qui est discutée cette semaine à l’Assemblée nationale.

    09/04/19 – la proposition de loi N°1081 visant à renforcer l’accompagnement des jeunes majeurs vers l’autonomie, adoptée par la commission des affaires sociales en juillet dernier et portée par la majorité, sera examinée en séance publique le 6 mai prochain.
    Cette loi qui pose le principe de l’obligation et vise à protéger jusqu’à 21 ans les jeunes majeurs qui sortent de l’Aide Sociale à l’Enfance a vu le jour notamment au regard de certains départements qui ne permettaient plus le financement de ces contrats et laissaient les jeunes dans une situation insoutenable…
    Le CNAEMO soutient cette proposition de loi même s’il souligne que le critère de l’âge ne correspond pas forcément à la réalité. Ce qui doit être garanti et pour exemple, est la possibilité de financement pour l’accompagnement du jeune jusqu’à la fin de son parcours de formation…
    Si cette loi est promulguée et véritablement appliquée, le CNAEMO est certain des impacts bénéfiques sur le parcours de ces jeunes, ce qui constituerait une avancée majeure en ce sens.

 

  • CONCERNANT LA SUSPENSION DES ALLOCATIONS FAMILIALES POUR VIOLENCES SCOLAIRES
    14/01/2019 – La position du CNAEMO qui s’offusque de nouveau, comme il avait déjà pu le faire dans une précédente prise de position au sein de sa revue Espace Social quant à la suspension des allocations familiales pour violences scolaires que vient de proposer le Ministre de l’Education Nationale Jean-Marie BLANQUER. Une proposition qui reviendrait à dénaturer profondément l’esprit qui a présidé aux différentes réformes dans le champ de la protection de l’enfance (lois Mars 2007 et Mars 2016)…