Des nouvelles du Centre Parental…

INFORMATION AOÛT 2019
Ce dispositif expérimental, n’ayant pas été validé par nos tutelles, est actuellement suspendu.


Depuis le mois de janvier 2018, l’expérimentation du Centre Parental se poursuit de manière active.

Pour mémoire…

Le Centre Parental est une intervention précoce (avant même la naissance et/ou jusqu’aux 3 ans de l’enfant) qui soutient, autour de l’accueil de son bébé, un couple vulnérable ou fragilisé, ayant le désir de « faire famille ».
Les fragilités du couple sont diverses : minorité, vulnérabilité psychique, sans logement autonome, isolement, rupture familiale…A ce jour, à l’ANEF, il s’agit d’une mesure uniquement administrative. C’est l’Inspecteur Protection des Personnes qui propose de contractualiser avec les parents ce type de plan d’aide afin de les soutenir dans leur parentalité, veiller, avec le couple parental, à la bonne évolution du bébé, soutenir les premiers liens d’attachement.

En phase expérimentale, le Centre Parental

  • est adossé à l’UJM stéphanoise qui porte le projet.
  • l’intervention éducative se réalise en co-référence auprès des familles.
  • les SEMO de Saint-Étienne et de Montbrison ont renforcé l’équipe notamment avec les TISF, psychologues et deux éducatrices de Montbrison.
  • les deux familles accueillies sont domiciliées dans leurs propres appartements à Saint-Chamond et Balbigny.

Les prises en charge :

Dès janvier 2018, nous avons accompagné la naissance d’une petite fille (née en février) dont les deux parents étaient des personnes vulnérables ayant connu de sérieux points d’achoppement dans leurs précédentes parentalités respectives. L’enfant rencontre dès son premier jour des difficultés médicales qui modifient considérablement l’intervention que nous avions projetée : c’est aussi ça le social ! Malgré ces complications médicales importantes, nous avons contribué aux liens d’attachement avec ses parents par des rencontres régulières à domicile ou à l’hôpital où l’enfant est restée hospitalisée depuis sa naissance. Nous avons avancé avec eux et tout leur entourage médical et social. C’est avec beaucoup d’émotions que la maman a pu dire qu’elle s’était sentie écoutée, prise en compte et sans doute « réparée » dans sa parentalité au moment de se dire au revoir début septembre 2018.

Notre seconde intervention auprès d’un jeune couple débute le 29 mai et est toujours en cours. Le bébé naît début juillet et toute l’équipe, en lien avec les services sociaux du Département est à pied d’œuvre pour soutenir les deux très jeunes parents. Ces derniers ont tous deux connus des difficultés dans leur propre famille. La confiance qu’ils ont en l’ANEF ainsi que la pluridisciplinarité de l’équipe sont des atouts pour soutenir une parentalité qui demande à s’épanouir.

L’accueil de la triade papa-maman-bébé inclut le tiers qui réunit et qui fait lien. Les deux premières expérimentations ont contribué à nous convaincre de l’importance d’inclure et soutenir la fonction paternelle auprès du bébé et de la maman. Prendre soin du bébé, c’est aussi prendre soin de ses parents et des liens qui les unissent eux-mêmes. Si le Centre Parental s’inscrit dans la prévention précoce autour du bébé et de sa famille, il contribue aussi à prévenir l’émergence des violences intrafamiliales, notamment conjugales.

Perspectives…

Aujourd’hui nous sommes en capacité d’accueillir une nouvelle famille puisque l’expérimentation nous permet d’accompagner deux familles de façon concomitante.

Fin 2018, nous ferons, en interne et avec le Département, un bilan approfondi des accueils réalisés et des candidatures reçues. Nous espérons pouvoir convaincre les instances d’aller vers un Centre Parental autonome tel que projeté depuis le départ de cette aventure.

Affaire à suivre donc…

 

article émanant de l’équipe du Centre Parental

 

____________________ Centre Parental ____________________
3 rue Charles Rebour – 42100 Saint-Étienne
T • 04 77 34 00 94 / F • 04 77 49 69 18