Don ou Legs

Un geste simple et immédiat

Vous pouvez effectuer un don simple par tout moyen à votre convenance : chèque ou virement.

L’Association ANEF Loire vous adressera un reçu vous permettant d’obtenir une déduction fiscale.

› Télécharger le formulaire

notre histoire

Depuis 1947, dans le cadre d’un réseau de bénévoles puis 1952 structurée en association, l’association nationale d’entraide féminine devenue ANEF Loire accompagne des personnes, enfants et adultes, en situation de très grande vulnérabilité, en danger ou en risque de l’être, sans soutien et souvent sans espoir de voir leurs conditions de vie s’améliorer.

Ne laissons personne au bord du chemin, promouvons l’insertion de chacun selon ses capacités, dans le respect de l’autre tels sont les axes de notre travail.
Nous avons besoin de vous pour aller plus loin !

vous souhaitez nous aider ?
Contactez-nous ICI

Dans quel but ?

Les legs et les donations nous permettent de mener des à long terme : améliorer les conditions de vie des personnes accueillies au sein des établissements et des services, susceptibles d’accueillir et d’accompagner des enfants, adolescents et adultes en souffrance ou en très grande difficulté.

Nous assurons une mission de service public financée en partie par le Conseil départemental et la DDCS. Cependant notre association a besoin pour répondre aux missions qui nous sont confiées de recourir à des dons et de faire appel à du mécénat.

Nous sommes éligibles aux dispositifs prévus par :

  • art 200-1-b du code général des impôts qui prévoit une réduction d’impôts sur le revenu égale à 66% de leur montant les sommes prises dans la limite de 20% du revenu imposable
  • art 238 bis du code précité pour les entreprises assujetties à l’impôts sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés qui prévoit que les sommes versées ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60% de leur montant pris dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires

Nous pourrons ainsi délivrer aux donateurs des reçus fiscaux.

comment soutenir nos projets ? Une solution : l’isf

Un don à la Fédération ANEF dans le cadre de l’ISF, c’est un geste tout aussi pertinent que généreux.

La date limite de déclaration de votre ISF dépend :

  • du montant de votre patrimoine net taxable (inférieur ou supérieur à 2,57 millions d’euros)
  • de votre mode de déclaration (par papier ou par Internet), si votre patrimoine net taxable est inférieur à 2,57 millions d’euros d’ISF jusqu’à 50 000€

La limite de la réduction fiscale s’élevant à 50 000€, si vous faites un don de 66 667€, vous annulez totalement votre ISF.

Quelques exemples :

En soutenant les actions de la Fédération ANEF, grâce à la loi TEPA, vous bénéficiez d’une réduction de votre ISF à hauteur de 75% du montant total de vos dons. Redonnez à cet impôt son sens premier, celui de la solidarité.

La fédération ANEF qui réunit toutes les associations ANEF est reconnue d’utilité publique par décret du 2 avril 1968 paru au journal officiel du 6 avril 1968. Elle peut ainsi recevoir des dons de personnes éligibles à l’ISF

› TÉLÉCHARGER LE DÉCRET DE RECONNAISSANCE D’UTILITÉ PUBLIQUE

donation ou legs : quelle différence ?

une donation :

est un don qui prend effet du vivant du donateur. Il doit faire l’objet d’un acte authentique établi devant notaire. Financier ou en nature, il permet de bénéficier d’allègements fiscaux.

un legs :

est un don fait par testament, dont la transmission n’est effectuée qu’après le décès du testateur. Le testateur spécifie les organismes ou personnes à qui il lègue tout ou partie de ses bien (hors réserve héréditaire).

il existe différents types de legs, votre notaire vous conseillera sur les formules vous convenant le mieux.

› Télécharger le formulaire

le legs universel :
on appelle legs universel la disposition par laquelle une personne donne, par testament, à une ou plusieurs personnes, personne physique ou personne morale, association ou fondation, la totalité des biens qu’elle laissera à son décès.

le legs à titre universel :
cette formule consiste à léguer une fraction ou un pourcentage de ses biens.

le legs à titre particulier :
par cette disposition, la personne décide de léguer un bien précis. Vous pouvez léguer de l’argent, des actions, des biens immobiliers, ou souscrire un contrat d’assurance vie au bénéfice de la fondation.