Nos engagements

La prévention de la radicalisation

Depuis le 8 janvier 2016, un groupe de travail, sous l’impulsion de la direction générale de l’ANEF Loire, s’est réuni régulièrement à Saint Etienne afin de construire une réponse sur la thématique de la prévention de la radicalisation, déclinée en plans d’actions concrets et couvrant tout le territoire ligérien. Ce groupe, constitué de 4 éducateurs de Saint Étienne et 2 éducateurs de Roanne, a présenté courant mars 2016 ses conclusions.

Ainsi, afin de financer les actions nouvelles, l’ANEF Loire a répondu à l’appel à projet FIPD en associant l’ACARS et La Sauvegarde 42.

Au sein des différents services des associations citées plus haut, mais également au niveau des partenaires multiples que nous côtoyons quotidiennement, nous constatons un besoin urgent d’information, de formation quant au phénomène de radicalisation.
En effet, les questions se multiplient : A partir de quand peut-on parler de radicalisation ? Comment identifier les signes de basculement ? Quand doit-on intervenir ? Quelle posture adaptée ? Quand doit-on signaler à la cellule départementale ? Qui appeler pour obtenir des renseignements… ?

Pour l’ACARS : ” face à la demande en augmentation constante de clarification sur la radicalisation, tant au niveau du public accompagné que des professionnels de l’ACARS mais aussi des professionnels de structures partenaires, nous ne pouvions que nous associer à l’ANEF Loire pour élaborer conjointement un projet de prévention de la radicalisation”.

Du côté de la Sauvegarde, “nous rencontrons régulièrement, dans nos différents dispositifs d’accompagnement éducatif et social des jeunes et des familles, des situations que nous avons du mal à qualifier. Sont-elles de l’ordre des prémices de la radicalisation ? Sont-elles sur un autre registre ? Comment aider les professionnels dans leur diagnostic ?” C’est avec cette détermination à prendre en compte ces besoins que la Sauvegarde souscrit au projet porté par l’ANEF Loire et souhaite y contribuer. Il permettrait d’accompagner les professionnels de l’association et de développer de nouvelles réponses.

CHEF DE SERVICE :
Patricia VACHER

COMPOSITION D’ÉQUIPE :

  • Jérôme ADET – ANEF Loire
  • Djamila DEBBACHE – ACARS
  • 1 Psychologue
  • 1 Secrétariat
COORDONNÉES :
T • 06 65 02 24 86
Mail • pra.contact@anefloire.fr

L’ANEF Loire a donc monté un projet pour tenter de répondre aux interrogations des professionnels. Il a été validé par le Préfet en août 2016.

L’équipe dédiée à la prévention de la radicalisation a été mise en place en novembre 2016 pour répondre aux besoins constatés sur le terrain par les équipes de prévention spécialisée.

Porté par l’ANEF Loire, ce projet est aujourd’hui un outil partenarial impliquant le service de prévention spécialisée de l’ACARS. En effet, un salarié de chaque association consacre une partie de son temps de travail à cette mission. Ces deux salariés sont soutenus dans une démarche de formation/action par l’Institut Régional Jean Bergeret.

Depuis mars 2017, l’équipe a sensibilisé un peu plus de 120 professionnels de terrain de différents secteurs (protection de l’enfance, animation, santé, emploi…). Ces sessions de sensibilisation se déroulent sur une demi-journée, intégrée dans un dispositif plus large : le plan départemental. Celui-ci est composé de deux autres journées de formation (valeurs de la République et laïcité) à destination des professionnels.

L’action de prévention de la radicalisation est financée dans le cadre du FIPD. Elle a pour vocation, à terme, d’être un outil de référence pour tous les professionnels du département de la Loire pour les questions relatives à la prévention de la radicalisation.