NEWSLETTER

Au sein du Foyer Dombasle, les jeunes ont décidé, sur la base du volontariat et accompagnées d’une éducatrice, de mettre en place un projet autour du bénévolat.
Cette initiative a donné lieu à une participation des jeunes, sur une journée, au travail effectué par les bénévoles des restos du cœur de Saint Etienne.

Au-delà du travail fourni, de l’engagement des jeunes à rendre un service désintéressé aux personnes en difficultés, voici l’articulation du projet réalisé par l’éducatrice à l’initiative de cette action.

Une goutte d'eau dans l'océan, mais une goutte d'eau quand même

Le bénévolat, aider autrui et s’aider soi-même.

Les modalités

Le choix de construire avec les adolescentes accueillies au foyer Dombasle, un projet autour du bénévolat au Resto du Cœur fut guidé par plusieurs objectifs :

  • Cette association, pourtant très populaire, est mal connue de la jeune génération où seulement à travers son impact médiatique lors du concert des « Enfoirés ». Or, les produits «Enfoirés» ne représentent que 8% des ressources des Restos. L’objectif est alors de faire connaître aux jeunes le travail au quotidien qu’effectuent les bénévoles auprès des personnes les plus fragiles.
  • Ce projet a pour but, entre autre, d’encourager les jeunes à une réflexion sur leur devenir et leur projet professionnel, mais aussi de promouvoir l’engagement autour d’une cause utile et pour l’autre.

L’éducatrice, présente à chaque intervention, a été garante du bon déroulement de ce projet.

Les objectifs

Les jeunes ont dû dans un premier temps réaliser à quel point certaines personnes peuvent être démunies, quels que soient leur âge, leur situation personnelle et professionnelle.

Les adolescentes ont dû abandonner leurs préjugés. Contrairement à ce qu’elles pouvaient imaginer, il n’est pas facile de venir au Resto Du Cœur, de se rendre compte que parfois on ne peut subvenir à ses besoins primaires, et dépendre alors de la générosité d’autrui.

Pour finir, les jeunes filles se sont mises à la place de celui qui peut aider l’autre. C’est aussi l’opportunité de se questionner sur comment donner et comment l’autre reçoit ce don, est-ce que je suis à l’aise dans ce que je fais, est-ce que je sais mettre à l’aise celui qui reçoit ?

La finalité

Le projet a été co-construit avec les jeunes afin qu’il prenne du sens pour elles et qu’elles puissent faire le choix de s’y inscrire et de s’impliquer entièrement, bénévolement ou pas.

A l’issue de cette expérience, les impressions de chacune ont été recueillies autour d’un échange : « Est-ce que cela a fait écho à une situation qu’un de leurs proches a traversée ? Se sont-elles senties utiles, solidaires ? ». « Le bénévolat, c’est tendre la main vers l’autre, c’est donner de son temps, de son énergie et porter de son attention à l’autre. Se sentent-elles différentes à l’issue de cette expérience ? »

D’autres formes de dons ont pu être abordées avec l’idée qu’il s’agit de choix personnels et mûrement réfléchis : dons d’organes, don du sang, dons financiers (argent, vêtements…) à des associations d’utilité publique, mais aussi la question du remerciement, de la reconnaissance.

Réalisation

Ce projet a été discuté et validé lors d’une réunion avec l’ensemble du personnel du foyer et le groupe des adolescentes.

Trois adolescentes se sont inscrites et ont choisi la date du vendredi 29 décembre 2017 pour intervenir aux Restos du Cœur de Saint-Étienne (ce jour-là, seuls les bénévoles sont sur place pour la mise en rayon des denrées alimentaires).

Sur place, les trois jeunes se sont tout de suite impliquées dans la joie et la bonne humeur autour des tâches qui leur étaient confiées, encadrées par un responsable. Les jeunes ont alors emballé des chocolats. En fin de matinée, Mme Osswalt la responsable du site est venue les féliciter et lesremercier pour leur participation.

Voici quelques unes des remarques des jeunes :
« C’était une belle expérience ; j’ai bien aimé donner de mon temps pour aider une association »
« J’aime bien y aller car j’aime bien aider »

« C’était trop cool et agréable »

Cette expérience a concouru à rappeler aux jeunes de ne pas laisser passer les opportunités qui se présentent à elles pour construire un projet professionnel, afin de leur permettre d’être, entre autre, indépendante financièrement.

Cette journée s’est terminée sous le signe d’une forme de satisfaction (comme lorsqu’on mène à bien une mission).

Muriel DESCOT, Éducatrice spécialisée au Foyer Dombasle – Janvier 2018

COORDONNÉES :
____________________  Foyer ANEF Dombasle  ____________________
1 rue Dombasle – 42100  Saint-Étienne
T • 04 77 38 08 17 / F • 04 77 38 08 21
mail • foyer.dombasle@anefloire.fr